mise au poing

Publié le par ufr zero

 

Je recommande aux snipers apprentis militants d'aller valider des cours de grammaire et d'orthographe, mais chez des enseignants de CM1. Lorsque deux verbes se suivent, le scond se met à l'infinitif. intéraissera ne s'écris pas comme tu l'as fait.
"ca" est indéfini il faut pas le confondre avec la deuxième personne de singulier. Quant  aux accents il y en a beaucoup, c'est une particularité de la langue française qu'il faut apprendre à gérer avant 18 ans, sinon, trop tard... faudrait peut-être contacter l'uec pour prendre des cours en EC libre.

oh! où sont  les belles tournures de phrases incisives du feu Marchais? la réponse est sûrement chez ses faux héritiers qui balancent des idées pour que ces dernières meurent à leur place.petit détail je ne suis pas français.

Commenter cet article

clovis simard 12/01/2012 18:29


Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-23. - THÉORÈME DU TRAIN.- Il faut TRAVERSER !!

florent 14/01/2009 14:20

oui, apparemment, nous sommes en présence de résidus de pensée. Ne pas savoir exactement contre quoi on lutte, ni par quel moyen, du moment qu'on a le sentiment de bien faire... Autrefois c'était le moyen qui n'était pas clair, mais le contre quoi était assez bien dessiné dans les esprits. Maintenant on a les deux. Je vais aller me pendre tiens.

ln 13/01/2009 19:22

C'est très bien de prendre ainsi la parole en pleine émission de radio (cf. Emission sur France Cult') mais c'était incompréhensible, donc vraiment pas convaincant, de s'emparer de la parole pour ne rien dire..........

Laurent 16/03/2008 23:38

Merci jean Luc de ta proposition: la question de la reproduction de l’immobilisme dans les mouvements sociaux. Je suis moi même en train de lire l'université en transe de Boumard,Heiss, Lapassade. Dans cet ouvrage le poids et la routine des institutions apparait comme un facteur de l'immobilisme que tu décris. Il peut y avoir mouvement ou grève sans transe, Sans création, sans abolition des rapports normaux de pouvoir nterpersonnels.Il a été proposé comme autre thème que révolution et subjectivité: bilan critique du mouvement, en tout cas je pense que le bouquin dont je te parle décrit la situation du mouvement de 86 à l'université du point de vue de l'analyse institutionnelle. On se rend compte que les mêmes schémas reviennent sans cesse, c'est pourquoi j'ai proposé l'université en transe comme sous titre à l'ufr zero au copains. D'ailleur je ne sais pas si tu as connaissance de notre site ou tu pourras t'inscrire en tant que participant et te connecter avec les autres acteurs des projets: www.ufr-zero.com .

anonyme 16/03/2008 19:47

J’ai lu les commentaires, et les commentaires des commentaires et j’ai remarqué que personne n’a essayé de faire l’effort de proposer quelques choses. La seule chose que j’ai compris c’est qu’il y a plein de petits bobos jaloux de l’initiative de l’UFR Zéro Initiée par des étudiants qui n’ont voulu sortir de la routine de la lutte à coup de happenings et de la parlotte reproductrice de l’infécondité. Celui qui a écrit mise au point a bien raison de s’en prendre a ce petit coco influencé par les filmes d’espionnage, qui propose de fermer l’ufr, et que personne n’a critiqué parce que quelque part beaucoup des commendataire partagent ce sentiments primaire qui est la jalousie. Y compris toi jean. Qu’est que tu as proposé. Dans ton commentaire un projet ? tu a juste défendu ta faiblesse en orthographe que le rédacteur de mise au poing a pris pour exemple pour dire que la polémique de la validation qui n’a jamais été à l’ordre du jour des initiateurs de l’ufr o est une fausse polémique concocté par des petits d’esprits pour justifier leur impuissance. Et je trouve très ingénieux de sa part de prendre l’orthographe pour Tout les commentaires que j’ai lu s’attaquent à celui qui défend le projet de l’ufr zéro, qui lui, essaie de faire des choses, et non pas à ceux qui commente l’action avec des propos stériles. Relisez mise au poing sans sentiments chauvin et vous comprendrez que c’est une manière de répondre à la médiocrité. J’ai été plusieurs fois aux AG de la mobilisation et j’ai été à chaque fois écœuré de la médiocrité d’esprits de plusieurs de ces stars. Moi aussi je suis français, je m’appelle jean comme toi et j’ai honte de vous car j’ai constaté qu’il y’a en chacun de vous un facho qui somnole en chacun de vous. Amusez vous bien vous êtes amusant et bon chance pour l’ufr zero Je propose sujet pour l’ufr zero un sujet qui traitera la question la reproduction de l’immobilisme des les mouvements sociaux. Il peut être inclus dans le thème de la révolution et subjectivité. Malheureusement je ne suis plus à Paris 8 sinon j’aurais été parmi les participants mais je trouverais le temps d’écrire une texte. Jean Luc